Irène Adler

  • Irène Adler fait naitre un point faible de Sherlock Holmes. Nous le voyons notamment dans le livre Un Scandale en Bohème p11 et p12. Watson caractérise la jeune femme comme étant « [...] un facteur de perturbation qui aurait jeté le doute sur tous ses résultats intellectuels. Un grain de sable dans un instrument sensible.» De plus, nous pouvons observer qu’Irène Adler est dotée aussi d’une grande capacité de déduction et de qualités intellectuelles semblables a Holmes. Ainsi à la p47 elle écrit une lettre au détective en lui révélant tout son stratagème pour le tromper : « [...] Mais, vous le savez, j’ai été entraînée, moi aussi, à jouer la comédie ; et le costume masculin m’est familier : j’ai même souvent profité de la liberté d’allure qu’il autorise. Aussi ai-je demandé à John, le cocher, de vous surveiller ; et moi, je suis montée dans ma garde-robe, j’ai enfilé mon vêtement de sortie, comme je l’appelle, et je suis descendue au moment précis où vous vous glissiez dehors. Eh bien ! Je vous ai suivi jusqu’à votre porte, et j’ai ainsi acquis la certitude que ma personne intéressait vivement le célèbre M. Sherlock Holmes.» C’est la première fois que Sherlock Holmes se trompe dans une enquête, et on note que c’est une femme qui le mène en bateau. Le grand détective, un homme misogyne, est battu, ridiculisé, et par une femme. Ceci amène donc un aspect ironique.

  • Les réalisateurs de la série BBC ont extrêmement appuyé sur le mystère de l’orientation sexuelle de Holmes. En effet, tout au long de la série, les personnages se demandent s’il est homosexuel, hétérosexuel ou bien asexuel. Un certain nombre de personnages pensent que lui et Watson forment un couple, mais Holmes fait taire les rumeurs en se disant « non intéressé par ce genre de choses ». Cependant, le personnage de Irene Adler (repris de la nouvelle de Doyle Un scandale en bohème) va troubler cette affirmation quand Holmes tombera sous son charme. En effet , comme l’explique Watson dans l’extrait vidéo, le comportement de Sherlock après l’annonce de la mort de Irene devient celui de quelqu’un dont le cœur a été brisé. De plus, ce sera la première personne à qui il portera une marque de respect en l’appelant « LA Femme ». Holmes essaye bien sur de cacher cette attirance mais Miss Adler, sa cliente, jouera de cette faiblesse pour le tromper (comme le fera aussi Moriarty).

fichier wmv Irène Adler

  • Dans cet extrait du premier film, Watson montre à Holmes à quel point Irene l’utilise. Il dit clairement l’attirance « masochiste » du détective pour cette dernière. Il est vrai que Irene piège souvent Holmes pour se servir de lui (en l’empoisonnant par exemple). Cela est chose assez facile à accomplir car Sherlock Holmes baisse souvent sa garde en sa présence et ne se méfie pas d’elle. Nous pouvons en conclure qu’Irène est l’une des plus grosses faiblesses de Sherlock Holmes. Dans le film de Guy Ritchie, c’est une femme manipulatrice qui use de ses charmes pour séduire Sherlock Holmes dans le but de le vaincre. Elle y réussi plus d’une fois. Lorsque Irène est engagée par un inconnu pour séduire Sherlock Holmes, nous voyons également qu’elle a un faible pour lui. En effet, elle succombe à son charme en oubliant qu’elle à été engagée et qu’elle est en mission.

fichier wmv Irène Adler

Lepetitcoinlecture |
Lespoemealure |
Lesrimesduchemin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Poètes de Paris
| Vvdouze
| Alain31